Votre Commande

Panier Vide
TOTAL TTC
0 €
Paiement sécurisé par SSL
Powered by
Home > T - La Revue qui explore les transformations de notre société > T n°14 - Santé : Un équilibre en jeu ?
T n°14 - Santé : Un équilibre en jeu ?
Prix TTC:
9,90 €
Quantité:
remove_circle_outline
1
add_circle_outline
Paiement sécurisé par SSL


T La Revue spécial « santé »

 

Crise des hôpitaux, pénurie de personnel médical et de soins, fermeture d’établissements, augmentation des zones sous-dotées en médecins généralistes… l’accès aux soins devient de plus en plus inégalitaire selon le territoire dans lequel on vit.  Une situation qui ne fait que progresser depuis les années 2000.

Pourtant des solutions sont mises œuvres. Entreprises, collectivités territoriales, associations de solidarité agissent au quotidien pour enrayer la crise du système de santé français. 

Des territoires, qui, de surcroît, révèlent un peu plus chaque année des entreprises et laboratoires à la pointe de la recherche. 

Déserts médicaux versus terres d’innovation : une contradiction française ? Réponses dans T La Revue n°14.

 

 

AU SOMMAIRE DE CE NUMÉRO

 

+ CYNTHIA FLEURY : « SANS ACCÈS AUX SAVOIRS, ON EST TRÈS PEU ; MAIS SI L’ON EST SANS ACCÈS AUX SOINS, ON N’EST RIEN »

« Rien n’est plus structurel que le soin », rappelle la philosophe Cynthia Fleury. Voilà pourquoi tout ce qui porte atteinte au soin, tout ce qui exacerbe les inégalités du soin – de sa conscientisation à son accès – doit être combattu. Or les poisons sont nombreux. Ils sont la privatisation et la marchandisation « qui apportent un peu de bon et surtout le pire ».

 

+ UNE HISTOIRE DE L’HÔPITAL

Accueillir, isoler, soigner, guérir… Pilier du modèle social français, l’hôpital a connu une histoire longue, parsemée de lentes évolutions et de brusques révolutions. Des hospices religieux à la Révolution, de Saint Louis à Napoléon, s’est bâti en son sein une perception évolutive du malade et du soignant sur fond d’emprise de l’Église et de progrès de la médecine.

 

+ L’IMAGE DU MÉDECIN A TRAVERS LES ARTS

Grande figure de la peinture classique et de la littérature, le médecin, traité tantôt avec respect, tantôt avec facétie, a évolué pour devenir un personnage récurrent au cinéma, tout comme dans les séries. Tour d’horizon, de Rembrandt à Balzac, et d’Urgences aux films de Thomas Lilti.

 

+ GÉNÉRATION(S) ENGAGÉE(S), LE RENDEZ-VOUS DE CELLES ET CEUX QUI AGISSENT POUR UN MONDE MEILLEUR PAR EVA ROQUE

Portrait de Léa Moukanas fondatrice de l’association Aïda dont une des premières missions est de soutenir les adolescents atteints d’un cancer, et leurs familles.

 

+ QUAND LE DÉSERT MÉDICAL AVANCE

En France, environ 20 millions de personnes, soit 30 % de la population, habitent dans une zone définie comme « désert médical ». Si cette pénurie de professionnels, dont on parle depuis 20 ans, a d’abord été cantonnée aux campagnes, voici qu’elle touche désormais les villes et notamment les localités autour de Paris. Les raisons de cette situation sont nombreuses. Et la crise actuelle ne pourra pas être résorbée avant 2030 au plus tôt. En attendant, les élus locaux, les pouvoirs publics et les organismes représentatifs cherchent des solutions pour attirer les jeunes dans ces déserts…

 

+ CAROLINE DE PAUW : « IL DEVIENT INCONTOURNABLE DE TERRITORIALISER CERTAINES POLITIQUES PUBLIQUES »

Chercheuse associée au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (Clersé), la sociologue Caroline de Pauw insiste sur le fait qu’un programme de santé est avant tout un projet de société.

 

+ REPORTAGE : UN BUS ET DES DOUTES

Le Médicobus de l’Orne a permis à des milliers de patients du département d’être pris en charge à la suite de la pénurie de médecins. Même si la solution reste plébiscitée par la population, elle est néanmoins le reflet d’un profond désarroi.

 

+ LA TÉLÉMÉDECINE AU CHEVET DES TERRITOIRES

Téléconsultation, cabinet 3.0… La télémédecine comme solution aux déserts médicaux ? Les collectivités territoriales s’en sont largement saisies depuis 2010 et ne cessent de multiplier les expériences, avec un objectif commun : faciliter l’accès aux soins.

 

+ LAURE DE LA BRETÈCHE : « LA QUESTION DE L’ACCÈS AUX SOINS N’EST PAS UNIQUEMENT GÉOGRAPHIQUE, ELLE EST AUSSI FINANCIÈRE »

Parmi les missions de la Caisse des Dépôts : la réduction de la fracture territoriale. Et face aux déserts médicaux, l’établissement public n’est pas en reste. Il déploie même de nombreux leviers en télémédecine. Le point avec Laure de la Bretèche, directrice déléguée des Politiques sociales.

 

+ L’OCCITANIE CRÉE UN SERVICE PUBLIC DE MÉDECINE GÉNÉRALE

Face aux déserts médicaux qui apparaissent sur le territoire, le conseil régional d’Occitanie a décidé de salarier des médecins généralistes. Reportage dans l’un des centres de collectivité, à Mazamet.

 

+ CRISE DE L’HÔPITAL : COMMENT EN SOMMES-NOUS ARRIVES LÀ ?

Des urgences qui débordent aux territoires privés d’hôpitaux, en passant par de mauvaises conditions de travail et des salaires trop bas pour les professionnels du soin, la crise du système de santé français, très « hospitalo-centré », a de multiples facettes. Les raisons de

cette situation sont à la fois historiques, économiques, politiques et démographiques. Au-delà de savoir comment on en est arrivé là, c’est surtout le « comment en sortir » que les décideurs politiques doivent maintenant aborder. En commençant par écouter les deux catégories les plus concernées : les soignants et les patients.

 

+ GERALD KIERZEK : « CELA N’A PAS DE SENS DE VOULOIR RÉGULER L’ACCÈS AUX URGENCES »

Urgentiste, anesthésiste-réanimateur, chroniqueur dans les médias (Télématin) et directeur médical de Doctissimo, Gérald Kierzek revient sur les causes de l’engorgement des urgences et les moyens d’y remédier.

 

+ MÉDECINE GÉNÉRALE, J’ÉCRIS TON NOM

Mouvement de grève sans précédent. Des médecins généralistes inquiets pour les patients face à la pénurie réelle de médecins, mais aussi plus largement inquiets pour l’avenir même de leur discipline. Enquête.

 

+ QUAND LES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE N’Y CROIENT (PRESQUE) PLUS

Crise de vocation ou crise du système ? Quand les études de médecine se transforment en parcours du combattant, c’est tout le système qui est remis en cause.

 

+ INNOVATION : LA FRANCE VEUT SE DONNER LES MOYENS

À coups de plans nationaux et de clusters bien structurés, les dirigeants politiques cherchent à faire revenir l’industrie française aux premières places de l’innovation santé. Comment remonter sur le podium international ? Dans quels domaines sommes-nous dans la course ?

 

+ 5 TECHNOLOGIES POUR LESQUELLES LA FRANCE N’A PAS A ROUGIR

De la médecine qui injecte des bactéries dans l’intestin pour soigner des inflammations à celle qui imprime des tissus en 3D pour les greffer aux patients, les nouvelles technologies esquissent la médecine qui nous attend ces prochaines années. Nourries de différentes compétences scientifiques biologiques, mais aussi numériques et nano-physiques, ces technologies inventent de nouvelles façons de soigner.

 

+ SUCCESS-STORY : À MARSEILLE, PROVEPHARM VOIT LA VIE EN BLEU

Après avoir réhabilité le bleu de méthylène et l’avoir transformé en produit de qualité

pharmaceutique, le groupe Provepharm poursuit son développement avec la mise à disposition de nouveaux traitements issus de molécules existantes.

 

+ À LYON, ZIWIG DÉVELOPPE UN TEST SALIVAIRE POUR DIAGNOSTIQUER L’ENDOMÉTRIOSE

C’est l’une des maladies chroniques qui a fait l’objet d’une stratégie nationale de lutte annoncée par Emmanuel Macron en janvier 2022, et qui suscite encore huit à douze années d’errance médicale. Un domaine où la biotech lyonnaise Ziwig compte bien changer la donne, en amorçant la commercialisation à l’échelle mondiale de son premier test salivaire de détection de l’endométriose, Endotest.

 

+ À MONTPELLIER, L’INNOVATION MOLÉCULAIRE DE MT-ACT, UN ESPOIR POUR LES MALADIES LIÉES A L’ÂGE

Au vu des enjeux du vieillissement de la population et de la recrudescence attendue des maladies liées à l’âge – neurodégénératives, cancers, glaucome ou insuffisances cardiaques –, l’innovation moléculaire développée par la deeptech montpelliéraine MT-act porte d’importants espoirs, venant répondre un besoin médical insatisfait.

 

+ À LIMOGES, I.CERAM INVENTE LE STERNUM EN CÉRAMIQUE QUI DIFFUSE DES ANTIBIOTIQUES

I.Ceram a mis au point deux produits en rupture technologique. Son sternum en céramique poreuse biocompatible, sans équivalent au monde, a été implanté sur 70 patients. Il a ensuite été chargé de deux antibiotiques pour traiter des infections ou tumeurs osseuses.

 

+ LES MÉDICAMENTS ET THÉRAPIES DE DEMAIN

« Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien.» Durant des années, la médecine s’est confrontée au même constat amer que Socrate. La biologie du corps humain, ses milliers de types de cellules, ont longtemps été trop complexes pour être élucidés. À défaut, il fallait aux chercheurs et aux médecins travailler à tâtons, expérimenter et espérer avoir vu juste. Mais la donne est en train de changer. L’IA, le Big Data, les progrès technologiques ont conduit à un point d’inflexion. Devenue progressivement intelligible, cette complexité s’est transformée en atout, ouvrant la voie à une médecine à la fois personnalisée et de précision.

 

Et toujours les chroniques de Géraldine Mosna-Savoye, Mathilde de L'Ecotais, Jonathan Curiel et Gabrielle Halpern.

 

 


Date de sortie : 20 avril 2023

Délai de réception : 2 semaines


Pour l'achat numérique ou l'abonnement : https://kiosque.latribune.fr/t-la-revue

Pour consulter nos articles : https://www.latribune.fr/t-la-revue


Tarif d'envoi valable pour la France Métropolitaine. Pour les autres pays, nous vous remercions de prendre contact avec diffusion@latribune.fr


Détails
Prix TTC
T n°14 - Santé : Un équilibre en jeu ? :
9,90 €
Quantité :
1
Total
9,90 €
T n°14 - Santé : Un équilibre en jeu ?
Prix TTC:
9,90 €
Quantité:
remove_circle_outline
1
add_circle_outline
Paiement sécurisé par SSL


T La Revue spécial « santé »

 

Crise des hôpitaux, pénurie de personnel médical et de soins, fermeture d’établissements, augmentation des zones sous-dotées en médecins généralistes… l’accès aux soins devient de plus en plus inégalitaire selon le territoire dans lequel on vit.  Une situation qui ne fait que progresser depuis les années 2000.

Pourtant des solutions sont mises œuvres. Entreprises, collectivités territoriales, associations de solidarité agissent au quotidien pour enrayer la crise du système de santé français. 

Des territoires, qui, de surcroît, révèlent un peu plus chaque année des entreprises et laboratoires à la pointe de la recherche. 

Déserts médicaux versus terres d’innovation : une contradiction française ? Réponses dans T La Revue n°14.

 

 

AU SOMMAIRE DE CE NUMÉRO

 

+ CYNTHIA FLEURY : « SANS ACCÈS AUX SAVOIRS, ON EST TRÈS PEU ; MAIS SI L’ON EST SANS ACCÈS AUX SOINS, ON N’EST RIEN »

« Rien n’est plus structurel que le soin », rappelle la philosophe Cynthia Fleury. Voilà pourquoi tout ce qui porte atteinte au soin, tout ce qui exacerbe les inégalités du soin – de sa conscientisation à son accès – doit être combattu. Or les poisons sont nombreux. Ils sont la privatisation et la marchandisation « qui apportent un peu de bon et surtout le pire ».

 

+ UNE HISTOIRE DE L’HÔPITAL

Accueillir, isoler, soigner, guérir… Pilier du modèle social français, l’hôpital a connu une histoire longue, parsemée de lentes évolutions et de brusques révolutions. Des hospices religieux à la Révolution, de Saint Louis à Napoléon, s’est bâti en son sein une perception évolutive du malade et du soignant sur fond d’emprise de l’Église et de progrès de la médecine.

 

+ L’IMAGE DU MÉDECIN A TRAVERS LES ARTS

Grande figure de la peinture classique et de la littérature, le médecin, traité tantôt avec respect, tantôt avec facétie, a évolué pour devenir un personnage récurrent au cinéma, tout comme dans les séries. Tour d’horizon, de Rembrandt à Balzac, et d’Urgences aux films de Thomas Lilti.

 

+ GÉNÉRATION(S) ENGAGÉE(S), LE RENDEZ-VOUS DE CELLES ET CEUX QUI AGISSENT POUR UN MONDE MEILLEUR PAR EVA ROQUE

Portrait de Léa Moukanas fondatrice de l’association Aïda dont une des premières missions est de soutenir les adolescents atteints d’un cancer, et leurs familles.

 

+ QUAND LE DÉSERT MÉDICAL AVANCE

En France, environ 20 millions de personnes, soit 30 % de la population, habitent dans une zone définie comme « désert médical ». Si cette pénurie de professionnels, dont on parle depuis 20 ans, a d’abord été cantonnée aux campagnes, voici qu’elle touche désormais les villes et notamment les localités autour de Paris. Les raisons de cette situation sont nombreuses. Et la crise actuelle ne pourra pas être résorbée avant 2030 au plus tôt. En attendant, les élus locaux, les pouvoirs publics et les organismes représentatifs cherchent des solutions pour attirer les jeunes dans ces déserts…

 

+ CAROLINE DE PAUW : « IL DEVIENT INCONTOURNABLE DE TERRITORIALISER CERTAINES POLITIQUES PUBLIQUES »

Chercheuse associée au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (Clersé), la sociologue Caroline de Pauw insiste sur le fait qu’un programme de santé est avant tout un projet de société.

 

+ REPORTAGE : UN BUS ET DES DOUTES

Le Médicobus de l’Orne a permis à des milliers de patients du département d’être pris en charge à la suite de la pénurie de médecins. Même si la solution reste plébiscitée par la population, elle est néanmoins le reflet d’un profond désarroi.

 

+ LA TÉLÉMÉDECINE AU CHEVET DES TERRITOIRES

Téléconsultation, cabinet 3.0… La télémédecine comme solution aux déserts médicaux ? Les collectivités territoriales s’en sont largement saisies depuis 2010 et ne cessent de multiplier les expériences, avec un objectif commun : faciliter l’accès aux soins.

 

+ LAURE DE LA BRETÈCHE : « LA QUESTION DE L’ACCÈS AUX SOINS N’EST PAS UNIQUEMENT GÉOGRAPHIQUE, ELLE EST AUSSI FINANCIÈRE »

Parmi les missions de la Caisse des Dépôts : la réduction de la fracture territoriale. Et face aux déserts médicaux, l’établissement public n’est pas en reste. Il déploie même de nombreux leviers en télémédecine. Le point avec Laure de la Bretèche, directrice déléguée des Politiques sociales.

 

+ L’OCCITANIE CRÉE UN SERVICE PUBLIC DE MÉDECINE GÉNÉRALE

Face aux déserts médicaux qui apparaissent sur le territoire, le conseil régional d’Occitanie a décidé de salarier des médecins généralistes. Reportage dans l’un des centres de collectivité, à Mazamet.

 

+ CRISE DE L’HÔPITAL : COMMENT EN SOMMES-NOUS ARRIVES LÀ ?

Des urgences qui débordent aux territoires privés d’hôpitaux, en passant par de mauvaises conditions de travail et des salaires trop bas pour les professionnels du soin, la crise du système de santé français, très « hospitalo-centré », a de multiples facettes. Les raisons de

cette situation sont à la fois historiques, économiques, politiques et démographiques. Au-delà de savoir comment on en est arrivé là, c’est surtout le « comment en sortir » que les décideurs politiques doivent maintenant aborder. En commençant par écouter les deux catégories les plus concernées : les soignants et les patients.

 

+ GERALD KIERZEK : « CELA N’A PAS DE SENS DE VOULOIR RÉGULER L’ACCÈS AUX URGENCES »

Urgentiste, anesthésiste-réanimateur, chroniqueur dans les médias (Télématin) et directeur médical de Doctissimo, Gérald Kierzek revient sur les causes de l’engorgement des urgences et les moyens d’y remédier.

 

+ MÉDECINE GÉNÉRALE, J’ÉCRIS TON NOM

Mouvement de grève sans précédent. Des médecins généralistes inquiets pour les patients face à la pénurie réelle de médecins, mais aussi plus largement inquiets pour l’avenir même de leur discipline. Enquête.

 

+ QUAND LES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE N’Y CROIENT (PRESQUE) PLUS

Crise de vocation ou crise du système ? Quand les études de médecine se transforment en parcours du combattant, c’est tout le système qui est remis en cause.

 

+ INNOVATION : LA FRANCE VEUT SE DONNER LES MOYENS

À coups de plans nationaux et de clusters bien structurés, les dirigeants politiques cherchent à faire revenir l’industrie française aux premières places de l’innovation santé. Comment remonter sur le podium international ? Dans quels domaines sommes-nous dans la course ?

 

+ 5 TECHNOLOGIES POUR LESQUELLES LA FRANCE N’A PAS A ROUGIR

De la médecine qui injecte des bactéries dans l’intestin pour soigner des inflammations à celle qui imprime des tissus en 3D pour les greffer aux patients, les nouvelles technologies esquissent la médecine qui nous attend ces prochaines années. Nourries de différentes compétences scientifiques biologiques, mais aussi numériques et nano-physiques, ces technologies inventent de nouvelles façons de soigner.

 

+ SUCCESS-STORY : À MARSEILLE, PROVEPHARM VOIT LA VIE EN BLEU

Après avoir réhabilité le bleu de méthylène et l’avoir transformé en produit de qualité

pharmaceutique, le groupe Provepharm poursuit son développement avec la mise à disposition de nouveaux traitements issus de molécules existantes.

 

+ À LYON, ZIWIG DÉVELOPPE UN TEST SALIVAIRE POUR DIAGNOSTIQUER L’ENDOMÉTRIOSE

C’est l’une des maladies chroniques qui a fait l’objet d’une stratégie nationale de lutte annoncée par Emmanuel Macron en janvier 2022, et qui suscite encore huit à douze années d’errance médicale. Un domaine où la biotech lyonnaise Ziwig compte bien changer la donne, en amorçant la commercialisation à l’échelle mondiale de son premier test salivaire de détection de l’endométriose, Endotest.

 

+ À MONTPELLIER, L’INNOVATION MOLÉCULAIRE DE MT-ACT, UN ESPOIR POUR LES MALADIES LIÉES A L’ÂGE

Au vu des enjeux du vieillissement de la population et de la recrudescence attendue des maladies liées à l’âge – neurodégénératives, cancers, glaucome ou insuffisances cardiaques –, l’innovation moléculaire développée par la deeptech montpelliéraine MT-act porte d’importants espoirs, venant répondre un besoin médical insatisfait.

 

+ À LIMOGES, I.CERAM INVENTE LE STERNUM EN CÉRAMIQUE QUI DIFFUSE DES ANTIBIOTIQUES

I.Ceram a mis au point deux produits en rupture technologique. Son sternum en céramique poreuse biocompatible, sans équivalent au monde, a été implanté sur 70 patients. Il a ensuite été chargé de deux antibiotiques pour traiter des infections ou tumeurs osseuses.

 

+ LES MÉDICAMENTS ET THÉRAPIES DE DEMAIN

« Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien.» Durant des années, la médecine s’est confrontée au même constat amer que Socrate. La biologie du corps humain, ses milliers de types de cellules, ont longtemps été trop complexes pour être élucidés. À défaut, il fallait aux chercheurs et aux médecins travailler à tâtons, expérimenter et espérer avoir vu juste. Mais la donne est en train de changer. L’IA, le Big Data, les progrès technologiques ont conduit à un point d’inflexion. Devenue progressivement intelligible, cette complexité s’est transformée en atout, ouvrant la voie à une médecine à la fois personnalisée et de précision.

 

Et toujours les chroniques de Géraldine Mosna-Savoye, Mathilde de L'Ecotais, Jonathan Curiel et Gabrielle Halpern.

 

 


Date de sortie : 20 avril 2023

Délai de réception : 2 semaines


Pour l'achat numérique ou l'abonnement : https://kiosque.latribune.fr/t-la-revue

Pour consulter nos articles : https://www.latribune.fr/t-la-revue


Tarif d'envoi valable pour la France Métropolitaine. Pour les autres pays, nous vous remercions de prendre contact avec diffusion@latribune.fr